assurance-moto

Assurance moto

Tout comme les automobiles, il est nécessaire d’assurer ses deux roues car lors d’un accident de moto, on peut trouver dans la majorité des cas, des dégâts corporels. De plus, le fait d’assurer sa moto est exigé par l’art L234-2 du Code de la route, et ce même si la moto ne circule pas. Toutefois, il vous est conseillé de bien choisir l’assurance moto à laquelle vous faites appel. Pour cela, prospectez chez un grand nombre d’assureurs afin de déterminer celui qui pourra vous fournir de meilleures offres, en termes de prix et services. Mais encore, lorsque vous choisissez votre assurance moto, vous devez prendre en compte 3 critères fondamentaux, à savoir les plafonds qui sont les sommes d’argent que votre assureur ne dépassera pas en cas de sinistre, les franchises qui sont les sommes que vous allez devoir régler à la venue de certains sinistres ainsi que le montant de la prime ou la cotisation qui est la somme que vous allez devoir régler chaque mois pour que vous puissiez être assuré. Après avoir analysé ces trois critères fondamentaux, il vous est ensuite conseillé d’étudier les garanties qui peuvent vous être proposées par votre assureur. Par rapport à ces garanties proposées dans une assurance moto, on peut justement trouver la garantie pilote, la garantie décès, la garantie responsabilité civile, la garantie vol et incendie, la garantie casque, la garantie vêtements et accessoires, la garantie bris d’optique, la garantie assistance juridique, la garantie assistance aux personnes, la garantie assistance moto, la garantie dommage tout accident ou encore la garantie événements climatiques. Lorsque vous avez choisi votre assurance moto, n’oubliez surtout pas d’avertir votre assureur des modifications de votre moto.

Assurance jeune conducteur

Les conducteurs novices qui ne sont titulaires de leur permis de conduire que depuis moins de 3 ans ainsi que ceux qui ont eu leur permis depuis plus de 3 ans mais qui n’ont pas été assurés durant les 3 ans qui précèdent le début du nouveau contrat sont considérés comme de jeunes conducteurs par les assurances. Sachez également que les conducteurs âgés de 18 à 20 ans sont également de jeunes conducteurs et ils peuvent provoquer deux fois plus d’accidents que les conducteurs âgés de 30 ans et plus. De ce fait, il leur est conseillé de souscrire à une assurance jeune conducteur. Sachez cependant que la plupart des assureurs refusent d’assurer un jeune conducteur avec un risque d’accident très élevé. Néanmoins, certaines assurances acceptent de les assurer par une « surprime » qui peut aller jusqu’à doubler le prix des mensualités. Pour les assurances qui diminuent cette surprime, ils compensent parfois en augmentant les franchises, quel que soit le montant des préparations. Ainsi, avant de fixer votre choix pour votre assureur, il faut d’abord connaître les différentes formules qu’ils ont à proposer et ensuite, de se pencher sur celle qui pourra vous faire faire des économies. Avant de prendre une décision et de choisir l’assurance qui pourra vous convenir, pensez également à utiliser un comparateur d’assurance en allant consulter des sites sur internet car il existe plusieurs comparateurs en ligne.

Assurance tous risques

Pour assurer une auto, on parle souvent de l’assurance au tiers et de l’assurance tous risques auto. Toutefois, en cas d’accident, s’inscrire à cette dernière option vous protège mieux avec de plus petites franchises mais l’assureur peut même vous proposer, dans ce cas, des options d’assistance ou de prêt de véhicule mais qui est plus cher à l’année. Vous devez quand même être vigilant avant de choisir ce type d’assurance et de faire attention à ce que veut vraiment dire « tous risques » car quelquefois, les assureurs dans ce type d’assurance ne proposent pas de garantie aux conducteurs ou propose une garantie insuffisante. En effet, l’expression « tous risques » est souvent considérée comme un abus de langage car tout contrat comporte des limites d’intervention ainsi que des exclusions et vous n’êtes pas couvert contre tous les risques. On peut effectivement trouver différents garanties facultatives mais c’est à vous de déterminer ce dont vous avez besoin. De ce fait, au moment de souscrire votre contrat, il vous est conseillé de bien évaluer et même de faire évaluer par votre conseiller vos besoins pour ne pas être sous assuré.

Articles de la même catégorie :