assurance habitation

Assurance habitation

Pour tout locataire d’appartement, d’immeuble ou de maison individuelle, il lui est un passage obligé de posséder une assurance habitation pour se couvrir des risques éventuels. En effet, ce type d’assurance permet de couvrir les locaux, leur contenu ainsi que la responsabilité civile des personnes qui les occupent. En effet, le locataire reste toujours le responsable de tout préjudice causé aux locaux pour le propriétaire et ce dernier doit légalement recevoir un dédommagement en cas de sinistre lié à son bien immobilier. Pour trouver la meilleure offre, vous pouvez faire appel à un comparateur d’assurance habitation. Pour ce faire, il existe sur Internet des sites qui vous aideront à avoir gratuitement accès à plusieurs propositions pour faire votre choix. La comparaison des garanties et des prix vous aideront aisément à souscrire ce type d’assurance en ligne. Il est à noter que les garanties liées à cette assurance sont innombrables et il faut une adéquation entre vos réelles attentes et les offres disponibles. De plus, il est tout à fait possible de réaliser des économies à savoir en payant une prime moins cher que d’habitude. Le contrat conclu pour cette assurance est valable en général pour une durée de un an qui peut être renouvelé automatiquement par l’assuré. Néanmoins, il est possible de procéder à sa résiliation pour diverses raisons à tout moment. Si ces raisons sont valables, l’assureur se doit d’accepter cette action réalisée par l’assuré. Cette démarche est d’autant plus aisée grâce à la Loi Chatel qui protège les assurés contre la reconduction tacite de leur contrat. Avec cette loi, les assureurs doivent tenir leurs assurés informés de la fin de leur contrat pour qu’ils puissent prendre leur décision en toute tranquillité.

Contrat multirisques

Un contrat multirisques habitation propose à l’assuré des garanties complètes pour protéger ses biens contre différents événements qui peuvent affecter son domicile. Ce contrat couvre également les incidents qui peuvent mettre en cause sa responsabilité civile et celle des membres de la famille. Si pour les propriétaires la souscription d’une telle assurance n’est pas obligatoire, elle est en revanche incontournable pour les locataires et ce, depuis la loi du 6 juillet 1989. Par ailleurs, il est à noter que seule la responsabilité civile locative est obligatoire. Dans le cas où il se produit un malencontreux incident, l’assureur réglera alors à la place du locataire le montant des dommages subits auprès du propriétaire. Si malheureusement le locataire n’est pas assuré, il devra alors prendre en charge personnellement l’indemnisation de toutes les victimes s’il est responsable de la cause de l’incident. Lors de la location du bien, le locataire peut exiger une attestation d’assurance multirisques d’habitation avant la remise des clés. Il pourra en faire la vérification chaque année et pourra même résilier le contrat de location à défaut d’assurance. Bien entendu, le choix de l’assureur revient au locataire mais si ce dernier ne remet pas une attestation au propriétaire, celui-ci peut souscrire l’assurance à sa place. À ce sujet, la souscription d’une assurance multirisques habitation n’est pas à négliger même si vous êtes propriétaire car elle permet de protéger votre patrimoine.

Les garanties de base

Deux types de garanties de base sont à retenir dans une assurance multirisques habitation. Les garanties de base couvrent alors la responsabilité civile et les dommages aux biens. La première est obligatoire pour le locataire qui occupe le logement dans le but de protéger le bien du propriétaire en cas de sinistre. Pour la location d’une maison ou d’un appartement, la garantie de responsabilité civile vise à couvrir les tiers et les voisins. Pour une copropriété, cette garantie est obligatoire pour répondre à la responsabilité civile de chaque copropriétaire qu’il soit occupant ou non-occupant. Les garanties de dommages aux biens concernent plus précisément l’assuré lui-même. Ces garanties assurent la couverture des biens mobilier et immobilier en cas de sinistre. Cependant, contrairement à la responsabilité civile sa souscription n’est pas obligatoire mais c’est une forme de protection qu’il ne faut pas négliger afin de protéger son patrimoine. Elles vous couvrent alors contre différents incidents comme l’incendie, les dégâts des eaux, la tempête, la grêle et la chute directe de la foudre. Il est ensuite tout à fait envisageable d’ajouter des garanties supplémentaires à l’assurance habitation de base.

Articles de la même catégorie :