Hélicoptère Cannes

L’hélicoptère est un appareil volant de type aéronef dont la traction et la portance sont assurées par un rotor qui sert à la fois d’aile et d’hélice. Pour le contrôler parfaitement dans les airs, l’hélicoptère dispose d’un autre rotor plus petit sur sa queue installé perpendiculairement que l’on appelle par « rotor anticouple ». Ce nom s’explique par le fait de lutter contre le couple puissant qu’exerce le rotor principal sur l’air qui doit alors être équilibré par une force perpendiculaire. Pour manœuvrer l’appareil, le pilote dispose de trois commandes dont la première à noter est le palonnier qui sera manipulé par les pieds pour contrôler l’axe de lacet par l’intermédiaire du rotor arrière, c’est-à-dire l’anticouple. La deuxième commande est un manche comme pour celui d’un avion qui sert à manier l’appareil de gauche à droite en contrôlant l’axe de roulis et qui fait réagir l’hélicoptère autour de son axe de tangage lorsqu’il est manié d’avant en arrière. La troisième commande est celle qui différencie complètement l’hélicoptère d’un avion car il s’agit d’un dispositif spécifique qui permet de contrôler les pas des pales que l’on nomme par le pas général ou collectif dans le jargon du pilotage. En modifiant le pas de chacune des pales, individuellement, on transforme l’équilibre des forces et donc l’orientation du rotor et de là, l’hélicoptère. Autrement dit, le pilotage de l’hélicoptère repose entièrement sur l’action que le pilote effectue sur ces deux pas. L’appareil étant très efficace pour atterrir sur des pistes naturellement inaccessibles pour un avion et pour survoler des lieux en mode stationnaire, l’hélicoptère connaît très vite un essor remarquable dans le domaine de l’armée, du sauvetage et du tourisme. Si vous êtes un grand amateur de cet appareil hors du commun, sachez que vous pouvez prendre des cours hélicoptère Cannes pour survoler la Côte d’Azur dans le plus grand plaisir.

Formation professionnelle hélicoptère

Devenir pilote d’hélicoptère Cannes est un métier de rêve qui doit toutefois s’accompagner d’une formation rigoureuse. Pour une formation professionnelle hélicoptère : http://www.lfhj.fr/fr/formations-helicoptere-pilote-prive.html , il faut avoir au moins 18 ans et disposer d’un certificat médical de classe 1 valide. L’élève sera ensuite soumis à des évaluations théoriques avant d’entamer le stage qui va durer une année. La formation théorique durera alors 400 heures ou 650 heures selon le type d’hélicoptère à piloter. Il faut alors effectuer au moins 135 heures de vol pour devenir pilote professionnel hélicoptère Cannes. En pratique, il faut compter 85 heures d’instruction en double commande et 50 heures en tant que commandant de bord. Plus précisément, vous travaillerez d’abord en double en étant assisté par un chef-pilote. Au fur et à mesure de votre progression, vous pourrez ensuite prendre les commandes sous la surveillance de l’instructeur. Le prix de la formation peut être consulté sur devis personnalisé à votre simple demande via le site internet du prestataire. À ce sujet, la visite médicale, les frais d’inscription à l’examen pratique, les horaires d’examinateur test en vol et la délivrance de la licence seront entièrement à la charge du candidat. Ajoutez à cela l’usage du matériel, les fournitures et les frais de vie. Pour avoir de plus amples informations au sujet de la formation, n’hésitez pas à consulter les sites spécialisés.

École de pilotage hélicoptère à turbine

Il existe deux types d’hélicoptère, ceux qui fonctionnent à pistons et ceux à turbine. Les exigences et le prérequis pour intégrer une école de pilotage hélicoptère à turbine n’en sont pas pour autant différents. Pour piloter un hélicoptère, vous devez alors avoir un brevet et une licence privée qui vous autoriseront d’exercer en tant que commandant de bord pour transporter des passagers. La licence privée est valable pour 12 mois et il devra être renouvelé périodiquement en présentant un certificat médical agréé et justifier de 3 heures de vol en tant que commandant de bord dans les 6 mois qui précèdent le renouvellement. Pour la licence privée, l’âge de 15 ans suffit pour pouvoir piloter seul et 17 ans révolus pour être breveté. Pour l’obtenir, l’élève sera soumis à un examen théorique qui sanctionne les connaissances acquises durant les cours. Cela part du principe du QCM pour 40 questions posées. Il y aura également la partie pratique qui sera le résultat de la formation pour au moins 40 heures de vol d’instruction en double commande ou comme pilote seul à bord.

Articles de la même catégorie :