Voiture et moto : guide de l’assurance

Que ce soit en deux roues ou en voiture, prendre une assurance est indispensable. Même si vous vous considérez comme un conducteur raisonnable et prudent, il n’existe pas de risque zéro. Il est alors obligatoire de se protéger d’éventuels soucis. Dans le domaine des assurances auto moto, il existe une palette de formules proposées par les assureurs. Mais la seule garantie qui reste obligatoire est celle appelée « responsabilité civile ». Cette dernière protège des dommages causés aux tiers qu’ils soient matériels ou physiques. Par contre, ce genre d’assurances auto moto ne protège pas le véhicule ni le conducteur en lui-même. C’est pourquoi il est vivement recommandé de prendre des garanties complémentaires. Le conducteur bénéficie par exemple d’une prise en charge médicale ainsi que d’indemnités financières lorsqu’il souscrit à une garantie de dommages corporels. La garantie « dommages collisions » permet d’obtenir un remboursement sur tous les dégâts provoqués sur la voiture, qu’importe qui a été le responsable de l’accident. Pour se protéger des catastrophes naturelles, des bris de glace ou encore de vols et incendies, des contrats d’assurances ont été développés spécifiquement. Même en simple cas de pannes, il est possible de faire jouer votre contrat d’assurance en souscrivant à une garantie dépannage. Pour les motos, il est possible d’accéder à toutes ces garanties identiques à celles des voitures. En prime, le motard peut également demander une garantie des accessoires et équipements pour se faire rembourser en cas de perte de casques ou d’autres éléments. Une assurance vandalisme est également disponible.

Jeune conducteur : ce qu’il faut savoir

Même s’ils sont peu nombreux (9% des automobilistes), les jeunes conducteurs de 18 à24 ans constituent une part importante de victimes de la route. Entre 18 et 20 ans, ils sont à l’origine de deux fois plus d’accidents qu’un automobiliste normal. Face à cette situation, les assureurs se montrent très sévères devant la réglementation jeune conducteur et appliquent des prix élevés sur leurs assurances auto moto. Sont considérées comme jeunes conducteurs les personnes qui ont leur permis depuis moins de trois ans, celles qui n’ont jamais conduit de voiture assurée à leur nom, celles qui n’ont jamais conduit ou durant les trois dernières années, n’ont conduit qu’une voiture de fonction sans être mentionnées sur le contrat d’assurance.

Les assureurs en général appliquent une surprime pour ces conducteurs novices qui est valable chez les jeunes qui possèdent leur propre voiture ainsi que les parents qui veulent ajouter un contrat pour leurs enfants. Pouvant aller jusqu’à 100%, cette surprime descend à 50% à la seconde année et est supprimée à la troisième année à condition qu’aucun accident n’a été enregistré. Pour éviter de payer de sommes colossales sur l’assurance, certaines alternatives existent. Ainsi, au lieu de prendre une assurance jeune conducteur, il est possible par exemple de faire une déclaration comme conducteur secondaire sur le contrat des parents.

Souscrire à une assurance : les règles à connaître

En principe, les packs d’assurances proposés par les assureurs sont contrôlés et donc légaux. Il est faut toutefois prêtés attention aux options et extensions de garantie ainsi qu’à la rigueur et la qualité de la couverture proposée. Pour souscrire, il existe plusieurs alternatives. Les compagnies d’assurances restent bien évidemment les plus classiques. Elles proposent leurs contrats à un réseau d’agents qui est disponible un peu partout dans le pays. Des conseils et la gestion des contrats font partie des tâches attribuées à ces agents. Sinon, vous pouvez également passer par les mutuelles sans intermédiaire qui fonctionnent un peu comme les compagnies d’assurances et disposent d’un réseau d’agences. Autre alternative : il existe aussi aujourd’hui des courtiers en assurance qui font jouer la concurrence et vous conseille en réalisant des comparaisons de tarifs. En principe, leurs services sont gratuits car ils sont rémunérés en commission. Sinon, sur internet, on a de nombreux sites qui proposent des assurances. Toutefois, il est vivement conseillé de rester prudent à la souscription car ces plate formes ne sont pas toutes fiables. Après un devis gratuit et souscription en ligne, vous accédez à votre offre. N’hésitez pas à aller voir sur les forums ou autres pour connaître l’assureur en ligne le plus fiable. Cela vous évitera des problèmes.

Articles de la même catégorie :